Le point de vue des victimes – René Girard

René Girard, anthropologue et philosophe français, est mort ce 4 Novembre 2015 à Stanford (USA – Californie).

A partir de la découverte du caractère mimétique du désir, il a cherché à fonder une nouvelle anthropologie de la violence et du religieux.

Il est ici interrogé sur les mythes bibliques:

«Il faut voir dans les mythes le récit nécessairement
déformé d’une violence collective spontanée qui
rassemble à nouveau une communauté que la rivalité
mimétique a fait voler en éclats.»

«Dans les mythes et les légendes d’où sont tirées la
plupart des tragédies, la fraternité est presque toujours
associée à la réciprocité de la vengeance. Un examen
attentif révèle que le héros tragique par excellence
n’est pas l’individu solitaire, l’Œdipe de Freud et de la
Poétique d’Aristote, mais le couple des frères ennemis,
Étéocle et Polynice, Hamlet et Claudius.»

(Shakespeare. Les feux de l’envie)

Dans la bible la victime est le « centre », le « héros »


Plus :

La conception du désir (2010) : https://youtu.be/MxXmyLvNoy8

Anthropologie (partie 1) enregistré en 2012 https://youtu.be/gG5jFeX_pE8

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s