Vivian Maier photographe incognito

Une gouvernante aux allures de reporter

Vivian Maier, née le 1er février 1926 et morte le 21 avril 2009 (à 83 ans), est une photographe de rue américaine dont le travail est demeuré inconnu jusqu’à sa mort et sa découverte fortuite.

À la fin de l’année 2007, John Maloof, un jeune agent immobilier de 25 ans est le président d’une société historique locale et recherche des photographies pour illustrer un livre qu’il coécrit sur le quartier de Portage Park à Chicago. Il court les salles de ventes et finit par acheter pour 400 dollars un énorme lot de négatifs ( trente mille négatifs, des dizaines de rouleaux de pellicule et seulement quelques tirages réalisés dans les années 1950-1960 ). Il n’y a pas d’images de Portage Park. Déçu, John Maloof remise son achat dans un placard pendant plus de six mois avant de se rendre compte que ces images, principalement en noir et blanc, sont belles, émouvantes et superbement composées et que c’est un trésor qu’il a découvert.

John Maloof ressort les négatifs, les numérise par centaines et examine les milliers de pellicules encore embobinées. Il prend contact avec la maison de ventes aux enchères pour retrouver les acheteurs des autres lots et il les leur rachète et acquiert au total plus de 100 000 négatifs. Il la questionne aussi, désireux de connaître cette mystérieuse photographe dont il a aperçu les autoportraits impressionnés sur la pellicule 30 ou 40 ans plus tôt. Il apprend que ces cartons appartenaient à une dame âgée et malade dont on ne connaît pas le nom et il ne poursuit pas à ce moment-là ses investigations. En avril 2009, John Maloof découvre dans un carton une enveloppe d’un laboratoire de photo portant le nom de Vivian Maier écrit au crayon. Il tape le nom de Vivian Maier sur le moteur de recherches Google et apprend par un avis de décès paru quelques jours plus tôt dans le Chicago Tribune qu’elle est décédée à l’âge de 83 ans. Les frères Gensburg, que Vivian Maier a élevés de 1956 à 1972 et qui se sont occupés d’elle dans les dernières années de sa vie, ont fait publier cette notice nécrologique : « Vivian Maier, originaire de France et fière de l’être, résidente à Chicago depuis ces cinquante dernières années, est morte en paix lundi. Seconde mère de John, Lane et Matthew. Cet esprit libre apporta une touche de magie dans leur vie et dans celles de tous ceux qui l’ont connue. Toujours prête à donner un conseil, un avis ou à tendre une main secourable. Critique de film et photographe extraordinaire. Une personne vraiment unique, qui nous manquera énormément et dont nous nous souviendrons toujours de la longue et formidable vie ».

Le lien avec la France:

Vivian Maier est née à New York le 1er février 1926. Son père, Charles Maier, est américain, issu d’une famille d’émigrants autrichiens et sa mère Maria Jaussaud est française. Maria Jaussaud est née le 11 mai 1897 à Saint-Julien en Champsaur et y a vécu jusqu’à son départ pour les États-Unis où une branche de la famille Jaussaud avait déjà émigré. Maria fait la connaissance à New York de Charles Maier, employé dans une droguerie et l’épouse le 11 mai 1919. Elle obtient la nationalité américaine par son mariage.

De cette union naissent deux enfants, d’abord un garçon, Charles William Maier en 1920 et puis une fille, Vivian Maier en 1926. Leurs parents se séparent peu de temps après leur mariage, en 1929 ; le garçon est confié à ses grands-parents paternels et Vivian reste auprès de sa mère qui trouve alors refuge auprès d’une amie qui réside dans le Bronx, Jeanne Bertrand, née en 1880 elle aussi dans la vallée du Champsaur. Jeanne Bertrand est une photographe professionnelle reconnue.

En 1932 ou en 1933, les deux femmes et Vivian reviennent en France pour s’installer d’abord à Saint-julien, puis à Saint-Bonnet en Champsaur. L’enfance de Vivian se passe donc en France, de ses six ou sept ans à ses douze ans. Elle parle le français et joue avec les enfants de son âge. Sa mère, Maria, prend quelques photos qui sont autant de témoignages de leur séjour.  Le 1er août 1938 Maria Maier et sa fille âgée de 12 ans rentrent aux États-Unis.

A compléter:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Vivian_Maier

* le site consacré à la photographe : http://www.vivianmaier.com/

* et pour les parisiens et visiteurs de la capitale
Exposition à Paris : October 15 – December 22, 2013
Les Douches La Galerie, 5 rue Legouvé Paris France

Août 1959, Digne (France)

 

Publicités

Une réflexion sur “Vivian Maier photographe incognito

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s